ACCUEIL

METEO

NOUVELLES

RANDOTHEQUE

CARNETS

ANNONCES ET FORUM

DOCUMENTS

LIVRE D'OR ET TEMOIGNAGES

 

Admin

De pas en pas

Actualités

Chronique hebdo

Evènements

Elections

Printanière

Rallye

Conciergerie

  Pour nous contacter  :

faites un petit clic --> ici



113 visites cette semaine

Chronique hebdo

Au détour d'un chemin on entend quelques bribes de conversations entre randonneurs qui auraient fréquenté la communale d'Audiard, comme des Tontons Flingueurs à l'humour caustique, parfois mouillé d'acide.
Lors de nos périples hebdomadaires, des propos divers ou interrogations de randonneurs attisent la curiosité de notre mascotte car le langage est aussi notre patrimoine.

Ainsi il y a parfois quelques échanges entre Gilles et John mais ce pourrait-être entre Paul et Mickey, cela ne change rien à l'affaire comme dirait Anne à Lise.

Curieux, Caramel mène l'enquête et nous propose ici quelques éléments de réponse.

__________

- Pour certains la taxe d'habitation va baisser Gilles.

- Y'a des élections en 2020 John, alors tu crois gagner trois francs six sous mais le hic c'est qu' les taxes foncières vont compenser.

- En clair vaut mieux être locataire que petit proprio parfois .

- Mouaih ...Pis c'est pas fini avec leur Dieu Bruxelles, veulent nous faire avaler leurs réformes, pour notre bien qui disent ...

- Et c'est pas tout , faut distraire l' électeur, lui faire croire qu'on va s'occuper des envahisseurs en le protéger des barbares.

- Ah les funestes, l'assiette au beurre est trop tentante et ça s'accroche comme des tiques !

__________






Y'a un hic avec du beurre à 3 francs ?

Mr Naïf ne comprend pas toujours, aussi allons-nous tenter d'éclairer sa lanterne, (pour peu qu'il en ait une)...


Y'a un hic:
Rien à voir avec la myoclonie phrénoglottique qui désigne les contractions spasmodiques de nos diaphragmes. Ainsi décrit ça fait "culturé" pour parler du hoquet qui provoque un "hic "aspiré.

Comme les moines copistes dès l’invention de l’imprimerie, ceux qui déchiffraient une feuille manuscrite ou imprimée inscrivaient souvent à côté des endroits remarquables le monosyllabe "hic" qui est une abréviation de "hic avertendum, hic sistendum ", signifiant : Ici, il faut faire attention, ici, il faut s’arrêter car c’est là qu’est la principale difficulté.
Cet usage étant devenu familier, on en est venu à se servir de la façon proverbiale : Voilà le hic, c’est-à-dire voilà la difficulté principale, l’endroit sur lequel on doit porter son attention, même pour trois francs six sous.

Trois francs, six sous:
Nos aïeux ont connu les sous, les anciens francs, ils savaient donc que 1 franc (ancien) faisait 20 sous, là où 100 francs (toujours anciens) feraient un jour 1 franc (nouveau). Vous suivez ? Même si on vous déclare" pour 100 briques t’as plus rien", il fut un temps où avec 20 sous vous achetiez un caramel. Avec 1 franc aussi, c’était pareil. Donc un sous qui pesait un vingtième de franc faisait l’équivalent de 5 pièces d'un centime (jusqu’en 1940).


Le plus proche de cette somme pour les nouvelles générations, c’est 1 centime d’euro.
Tout cela pour dire que "trois franc six sous" n’ont jamais fait beaucoup. Au 19°siècle, trois francs six sous c’était toutefois le salaire d' une grosse journée de labeur pour l’ouvrier. Un petit gain qui permettait sans doute de se nourrir chichement mais pas de gagner l'assiette au beurre.

L'assiette au beurre:
D'usage courant au Moyen-âge, chez les pauvres, il deviendra un complément alimentaire surtout réservé à l'aristocratie à partir de la fin du XVe siècle. Dans plusieurs métaphores nées à partir de cette époque, le beurre est un symbole de richesse, un emblème de luxe.


Cette ancienne expression aurait pu disparaître s'il n'y avait pas eu, au début du XXe siècle, la naissance d'un journal satirique intitulé « L'assiette au beurre » , journal qui s'attaquait entre autres aux excès des gens de pouvoir qui profitaient de leur situation pour gruger les autres en s'appropriant le plus possible au détriment des ordinaires plus modestes.
De nos jours c'est encore pour évoquer la corruption dans les couloirs du monde politique et ceux des influents de l'ombre, mais cela doit être une rumeur car, comme chacun le sait, cela n'arrive jamais chez nous , les yeux dans les yeux je vous assure ... Hum !







Dernière modification le : 13/10/2019 @ 19:33
Catégorie : De pas en pas

Mentions légales

Association
loi 1901

n° 0627005952
___
Siège social
42 rue Lamendin
62530
Hersin-Coupigny

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Info bulletin

Inscrivez-vous pour avoir des nouvelles de ce site.

Votre adresse email :

Se désabonner

Haut